Augmentation des fesses

Les fesses et les muscles fessiers sont parfois peu développés. Des fesses petites ou plates ne sont pas en équilibre avec le corps et la tenue des vêtements autour des fesses pose souvent un problème également.
Les fesses sont composées de tissus graisseux, de nerfs et de muscles, couverts par la peau. La forme des fesses est déterminée par l’élasticité de la peau et le rapport entre tissus graisseux et tissus cutanés.
Jeunes, les fesses sont fermes, mais avec les années elle peuvent s’affaisser à cause de la pesanteur et de l’élasticité diminuée de la peau.
Un affaissement fessier est un problème esthétique général de la race blanche. Le résultat est un « postérieur carré » à cause de l’affaissement de la partie basse et du manque de matière dans la partie supérieure des fesses. En principe, le problème est identique pour les seins tombants.
La grossesse et la perte de poids peuvent aussi influencer la forme des fesses. Il peut également y avoir un excès de peau entre la fesse et la cuisse. Si le volume des fesses est suffisant, mais il y a beaucoup d’excès de peau, un lifting fessier peut être considéré. Il en résultera une cicatrice assez longue dans le dos au niveau du maillot ou dans le pli fessier. Les fesses plates ou trop petites peuvent être augmentées à l‘aide d’implants fessiers doux et au toucher naturel.

PREMIÈRE CONSULTATION

Un entretien informatif avec notre chirurgien plasticien a lieu avant tout traitement. Lors de cet entretien, le chirurgien vous posera des questions sur votre histoire médicale et votre condition physique générale. Vous discuterez également de vos souhaits et de vos attentes, le chirurgien plasticien pourra vous indiquer ce qui sera faisable et ce qui ne le sera pas.
Car le résultat d’une augmentation des fesses dépend en partie de la condition et de l’élasticité de la peau. Les fesses ne doivent pas être trop tombantes. Dans ce cas précis le chirurgien plasticien vous conseillera un lifting des fesses ou une intervention combinée.
Basé sur vos souhaits et vos caractéristiques personnelles et en concertation avec le chirurgien, vous choisirez l’implant fessier le plus indiqué à votre situation. Actuellement plusieurs implants fessier sont disponibles, qui diffèrent en importance mais également en surface, remplissage et forme. Le choix de l’implant fessier est très personnel.
Chaque implant fessier consiste en une enveloppe en silicone remplie d’un gel de silicone très cohésive, qui ne fuit pas. Un tel implant fessier donne le résultat le plus naturel. Avec le chirurgien plasticien, vous devrez également décider de la taille de l’implant fessier. Le résultat le plus naturel est obtenu quand vos fesses forment un ensemble équilibré avec votre corps.

L’OPÉRATION

Une augmentation des fesses est effectuée sous anesthésie générale ; l’implant fessier est introduit à travers une incision dans le pli fessier, ce qui rend la cicatrice minimale et presque invisible. Ensuite l’implant est positionné entre les tissus du grand muscle fessier (intramusculaire).

SOINS POST OPÉRATOIRES

Après l’augmentation des fesses l’incision est fermée à l’aide de points de suture solubles et deux drains sont mis en place pour évacuer les sangs et les suintements. Ces drains seront enlevés le lendemain.
Les six premières semaines vous n’avez pas le droit de toucher les implants fessier. Quand vous vous asseyez sur une chaise, tenez-vous droite et ne vous affaissez pas. Le premier temps vous ne pourrez pas dormir sur le dos, mais vous dormirez sur le côté ou le ventre. Nous vous conseillons de prévoir plusieurs jours de repos après l’augmentation des fesses, après quoi vous pourrez reprendre vos activités habituelles. Après l’opération vous pourrez ressentir une douleur suite à l‘enflure de la zone traitée et des contusions légères.
Vos fesses vous donneront l’impression d’être tendues jusqu’au moment où la peau se sera adaptée à leur nouvelle forme.

RÉSULTAT

Une augmentation des fesses est une intervention chirurgicale. Le résultat ne sera pas visible immédiatement après l’intervention. L’enflure devra réduire et la peau (et éventuellement le muscle fessier) devra s’adapter à la nouvelle forme. Après environ trois mois vous aurez une bonne idée du résultat final.
La sensation dans vos fesses peut être différente pendant plusieurs semaines, mais ceci varie d’une personne à l’autre.
Ce résumé a pour objectif de vous donner une première idée d’une augmentation des fesses. Nous espérons pouvoir vous rencontrer bientôt pour vous conseiller en personne.
Mon chirurgien a été formé chez le fameux chirurgien plasticien Dr Gonzales.