Interventions   Réduction mammaire

Bien qu’une réduction mammaire soit une intervention assez radicale, la plupart des femmes la considèrent comme une expérience positive.

Beaucoup de femmes sont gênées par un hypertrophie mammaire, des seins lourds ou flasques. Ce phénomène peut provoquer des douleurs au niveau des épaules et du dos ou des soucis psychiques. Une réduction mammaire en Belgique se réalise pour des motivations d’ordre esthétique ou médical.

Vous déterminez la taille du nouveau sein en concertation avec le chirurgien. La réduction mammaire ne vous garantit pas seulement des seins plus petits, mais aussi des seins plus fermes grâce à l’effet lifting de l’intervention.

RÉDUCTION MAMMAIRE: L’INTERVENTION

Il existe une différence primordiale entre une réduction mammaire et un lifting des seins. À l’inverse d’un lifting des seins, la diminution des seins implique l’enlèvement de tissu mammaire. Une réduction mammaire en Belgique se déroule sous anesthésie générale et dure deux à trois heures.

Le chirurgien pratique alors 2 incisions : la première autour de l’aréole et la deuxième verticalement de l’aréole jusqu’au pli en dessous du sein. Le chirurgien enlève l’excès de peau et/ou de tissu glandulaire. Puis il repositionne la peau, le mamelon et l’aréole.

Une réduction mammaire peut être accompagnée d’une correction des mamelons ou d’une réduction de l’aréole.

Pour terminer, des drains peuvent être mis en place afin d’éviter les hématomes. Les incisions sont ensuite suturées à l’aide de fils très fins pour limiter les cicatrices.

À NOTER

En principe, une réduction mammaire est définitive. Le patient doit trouver son poids d’équilibre avant la réduction mammaire. Un amaigrissement suite à une diminution de la poitrine peut provoquer des seins flasques.

RÉDUCTION MAMMAIRE EN BELGIQUE : SOINS POST-OPÉRATOIRES

Une réduction mammaire en Belgique se déroule sous anesthésie générale et dure environ deux à trois heures. Vous pouvez regagner votre domicile le jour même de l’intervention, mais nous vous invitons à faire en sorte d’être raccompagnée.

Après une semaine, la plupart des patients reprennent leur travail.

Lors de la réduction mammaire, le chirurgien place souvent des drains sous-cutanés (petits tubes) afin d’évacuer les sécrétions. Ces drains sont retirés en moyenne trois jours après l’intervention de réduction des seins.

Le premier mois, vous devez porter un soutien-gorge spécial qui soutiendra parfaitement les seins. Il est adapté immédiatement après l’intervention.

Nous vous déconseillons de faire du sport et de lourds efforts pendant les premières semaines suivant la réduction mammaire.

« Les cicatrices sont-elles visibles après une réduction mammaire ? »

Grâce aux nouvelles méthodes de réduction mammaires en Belgique, les cicatrices deviennent presque invisibles au bout d’environ 1 an.

 

Les premiers temps, il se peut que les cicatrices soient un peu rouges. C’est pourquoi les chirurgiens les placent de manière à être cachées par la plupart des vêtements. Grâce à nos techniques avancées, le chirurgien ne pratique plus d’incision dans le sillon du sein. Un lifting des seins ne provoque donc plus de cicatrice en forme d’ancre ou de T inversé. Le résultat est donc bien plus esthétique qu’auparavant.

Les premiers jours suivant la réduction mammaire, les cicatrices sont quelque peu rouges. Peu à peu, les cicatrices s’estompent et s’égalisent. Afin d’accélérer le processus de guérison de la mastopexie, vous pouvez masser les cicatrices à l’aide d’une crème hydratante deux semaines après l’intervention.

Exceptionnellement, le chirurgien peut avoir à corriger légèrement la cicatrice. Selon la technique chirurgicale utilisée, cette correction se déroule sous anesthésie locale et mène toujours à des résultats satisfaisants.