Selon une certaine école le nez se trouve idéalement entre deux lignes, qui descendent des coins intérieurs de l’œil.
Le milieu de la base du nez est droit et la largeur de la base se trouve entre les coins intérieurs de l’œil. Parfois l’écart peut être si grand, que cela vous dérange.
Certains pensent par exemple qu’un nez bossu défigure un joli visage. Vous pouvez aussi trouver votre nez trop grand, trop petit, trop large par rapport à votre visage. Dans ces cas il s’agit d’un problème à caractère esthétique.

Mais des problèmes physiques peuvent aussi donner lieu à une correction du nez. Si la forme du nez n’est pas correcte, ceci peut engendrer des obstructions ou des maux de tête. Si ce problème se reproduit régulièrement, une chirurgie plastique peut être souhaitable.
L’aspect du nez peut aussi changer avec l’âge. Les années qui passent fragilisent le cartilage et en diminuent l’élasticité.

La chirurgie esthétique du nez est radicale à cause de l’anatomie complexe de cet organe. La modification de la forme du nez est souvent un événement émotionnel à cause de la forte influence sur l’image de soi. Une analyse soigneuse de la forme existante, des problèmes et des modifications souhaitées est nécessaire pour obtenir les meilleurs résultats.

Une correction du nez est une intervention chirurgicale esthétique, qui peut modifier la taille et la forme du nez. La correction du nez peut varier d’une intervention simple au bout ou aux ailes du nez à des opérations compliquées à l’arête du nez ou le nez entier.

L’âge joue également un rôle. Généralement, un chirurgien plasticien ne conseillera de faire effectuer une correction du nez que quand le visage aura acquis sa forme adulte. Cela est le cas autour de la 18ième année. Il n’y a pas vraiment de limite supérieure. Les années qui passent fragilisent le cartilage et en diminuent l’élasticité. Ceci modifie l’aspect du nez. Une correction du nez peut de ce fait aussi avoir lieu à un âge plus avancé.

Si vous vous rendez chez un chirurgien plasticien pour faire corriger un nez trop important, il peut vous conseiller de considérer un implant du menton. Un menton qui recule porte l’attention sur le nez, qui semble plus prononcé.

L’INTERVENTION

Il existe deux techniques différentes de correction du nez :

• Une plastie nasale fermée ne laisse pas de cicatrices à l’extérieur, mais limite les possibilités de modifier le bout du nez.
• Une plastie nasale ouverte donne une meilleure idée des structures du cartilage du nez. De ce fait, le bout peut être corrigé plus en détail. La cicatrice n’est déjà plus visible après quelques semaines. Une correction ouverte du bout du nez cause une enflure un peu plus longue à guérir parce que le drainage lymphatique est plus dérangé.

En cas de diminution des ailes du nez, des morceaux de peau sont prélevés sous les ailes. Les points de suture seront faits dans le pli entre nez et joues. Il n’y aura donc pas de traces visibles de l’intervention.

POSTOPÉRATOIRE

Deux tampons sont placés dans le nez pour épancher d’éventuelles pertes de sang. Ces drains doivent rester en place 24 heures. Souvent une attèle est placée sur votre nez après l’intervention. Elle devra rester en place pendant 7 à 10 jours. Il est possible de prendre une douche. Les tampons dans le nez vous obligent à respirer temporairement par la bouche. Puisque ceci résulte en une bouche et gorge sèches, il est important de boire suffisamment d’eau. Quand les tampons seront enlevés, il est possible de nettoyer doucement les narines et de les soigner avec un peu de crème. La muqueuse sera encore enflée par l’opération, le nez pourra donc rester bouché pendant encore quelque temps. Une solution saline y remédiera. Il est conseillé de ne pas se moucher dans les 2 semaines après la plastie nasale. Il est cependant permis d’inhaler et de “souffler” doucement avec les narines ouvertes.

Après la correction du nez, le visage sera enflé et décoloré et ces effets s’aggravent même encore dans les 48 heures après l’intervention. L’enflure peut être pire d’un côté que de l’autre, même si la rhinoplastie a été symétrique. Dormir sur deux oreillers et être le plus souvent possible assise ou debout ou marcher pendant la journée, stimule l’irrigation sanguine. De cette façon l’enflure et la coloration disparaitront plus rapidement.
Quand le pansement peut être ôté, le résultat de la correction du nez sera visible. Généralement la coloration aura disparu après deux semaines. C’est à ce moment que la plupart des patients reprennent leurs activités quotidiennes.
L’utilisation de médicaments n’est autorisée qu’en concertation avec le chirurgien plasticien, parce que certains médicaments liquéfient le sang. En cas de douleurs vous pouvez prendre du paracétamol. Les vêtements qui passent par-dessus la tête ne sont pas pratiques pendant les premières semaines. Vous pencher, soulever des charges et faire des efforts donnent trop de pression sur la tête. Il est donc conseillé d’éviter ces actions. Les premières six semaines vous ferez attention en faisant du sport. Pendant les premières semaines il est uniquement possible de porter des lunettes si vous les collez sur le front avec un sparadrap. Finalement, le bout du nez peut rester insensible jusqu’à un an après l’intervention. Cela se rétablira automatiquement.

RISQUES

Si bien effectuée, la correction du nez ne posera aucun problème. Cependant il s’agit d’une intervention, avec les risques pertinents. Si le patient perd beaucoup de sang clair, il doit contacter son chirurgien plasticien. Cela s’applique également si le nez est toujours complètement bouché après deux jours, si la température du corps est toujours égale à ou dépasse 38°C ou si le bord de la plaie devient rouge et enflé. Les risques spécifiques d’une correction du nez sont un sentiment durable d’insensibilité dans le bout du nez, ou une diminution ou perte de l’odorat. A cause de la grande variété des problèmes et la variation également grande des solutions médicales, une correction du nez est considérée comme une des opérations plus compliquées de la chirurgie plastique.

RÉSULTAT

L’amélioration de la forme du nez est rapidement visible. Après quelques mois le résultat s’améliore encore, parce que l’enflure aura entièrement disparue. Le sentiment initial de désenchantement, qui touche parfois une personne après une opération du nez, est alors rapidement passé. N’oubliez pas qu’une correction du nez n’est pas une intervention qui offre un résultat rapide. Les gens qui en sont conscients et qui ont des attentes réalistes par rapport à l’amélioration que peut offrir cette intervention, sont généralement très heureux d’avoir pris cette décision.