La liposculpture se déroule selon une méthode plus avancée qu’une liposuccion. Aujourd’hui, ces deux termes sont souvent employés comme synonymes. Mais en principe, une liposculpture est une méthode beaucoup plus précise et efficace.

Sous l’influence des hormones, le corps peut accumuler des graisses à certains endroits. Ni régime ni sport ne viennent à bout de ces graisses.

Les femmes accumulent surtout les graisses au niveau des hanches, des cuisses et du ventre. Les bras, le dos et le menton peuvent également avoir un trop-plein de graisses résistantes. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, en amincissant, cela pourrait se remarquer davantage.

Les méthodes de traitement recommandées sont la liposculpture ou la vibro-liposculpture.

SOFT LIPOSCULPTURE : COMMENT REMODELER LE CORPS EN DOUCEUR

Sous l’influence des hormones, le corps peut accumuler des graisses à certains endroits. Ni régime ni sport ne viennent à bout de ces graisses. Les femmes accumulent surtout les graisses au niveau des hanches, des cuisses et du ventre. Les bras, le dos et le menton peuvent également avoir un trop plein de graisses résistantes. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, en amincissant, ces amas pourraient se remarquer davantage.

Il faut donc s’attaquer à ces problèmes d’une façon très particulière. Une des méthodes disponibles est la liposculpture.

Qu’est-ce que la liposculpture ?

La liposculpture signifie littéralement : enlever l’excès de graisse (lipo) sous-cutanée de façon raffinée, presque esthétique (- sculpture). Contrairement à la liposuccion, cette technique médico-chirurgicale se pratique toujours sous anesthésie locale (sédation) ou anesthésie générale.

Il s’agit également d’aspirer les cellules adipeuses excessives aux endroits voulus mais il y un avantage par rapport à la liposuccion : les irrégularités de la peau sont moins importantes ainsi que les douleurs, les hématomes et l’accumulation d’eau. Cette technique est donc nettement plus agréable pour le patient.

Elle a été développée il y vingt ans par le Dr Illouz, un médecin français, mais elle a considérablement évolué depuis.  La méthode de liposculpture utilisée par la Clinique BeauCare c.à.d. la vibro-technique, est des plus avancées actuellement sur le marché.

La qualité BeauCare

« Dans quels cas peut-on envisager une liposculpture ? »

Il va de soi qu’il est important d’être en bonne santé avant de planifier une telle intervention.

Les zones à traiter par la liposculpture sont préalablement analysées et le médecin essaiera de savoir si le traitement permet de résoudre un problème de « silhouette ».

Cette méthode peut sembler quelque peu magique, mais cela ne signifie pas que le chirurgien peut faire des miracles. L’élasticité de la peau et du tissu musculaire sont des facteurs déterminants. Pour les personnes souffrant d’un excès de poids, la liposculpture n’est pas la solution. Il faut d’abord maigrir un peu.

LIPOSCULTPURE : INTERVENTION

La liposculpture se pratique sous anesthésie générale ou sédation (anesthésie locale). Le chirurgien esthétique pratique alors de petites incisions (3mm) dans la peau. Un liquide est pompé dans la graisse par le biais d’un petit tube pour insensibiliser l’endroit. Les cellules adipeuses sont ainsi liquéfiées et donc, plus faciles à extraire.

Grâce à cette vibro-technique récente qui provoque des vibrations minuscules, les cellules adipeuses se détachent plus facilement (vibro liposculpture). Finalement, la graisse liquide est aspirée par le même petit tube minuscule et les contours du corps prennent forme.

Une liposculpture dure entre 1,5 et 2 heures, selon le nombre et la taille des différentes zones à traiter, et de la quantité de graisse à éliminer.

Après la liposculpture on vous adaptera une culotte élastique, appelée lipopanty, pour soutenir la peau et éviter les gonflements.

Vous pouvez rentrer chez vous le jour même.

TRAITEMENT PRÉOPÉRATOIRE

Pour un résultat optimal, il est important de bien préparer le corps à la liposculpture. Grâce aux soins préopératoires, les inconvénients postopératoires seront limités. Vous n’aurez que de légers hématomes, l’accumulation de liquides sera fort réduite et vous ne vous sentirez pas excessivement fatigué(e).

Avant la liposculpture, le médecin vous prescrira

  • un drainage lymphatique: des massages qui activent la circulation dans le corps
  • de la phytothérapie: substances végétales renforçant l’effet du drainage lymphatique et réduisant les hématomes.

Un traitement postopératoire réduira encore ces inconvénients.

APRÈS LA LIPOSCULPTURE

Nous vous recommandons de demander à quelqu’un de venir vous chercher après la liposculpture. Vous ne pourrez pas conduire et emprunter les transports en commun sera difficile.

À votre réveil, vous recevrez des instructions de soins post-opératoires précises. Vous porterez un panty spécifique pour la liposculpture (lipopanty) pendant 1 mois. Le lipopanty est fourni par la clinique.

Nous vous recommandons aussi de prendre du repos pendant quelques jours. Donnez à votre corps le temps de se remettre de la liposculpture.

La première semaine, vous sentirez des raideurs et une sensation douloureuse aux endroits traités. Les deux premiers jours, vous sentirez peut-être de fortes douleurs.

Après 7 à 10 jours, les éventuels points de suture sont enlevés. Les cicatrices sont minimes et deviennent rapidement presque invisibles. Afin d’optimiser la cicatrisation, nous vous recommandons d’utiliser une lotion spéciale «cicatrices».

Votre corps aura retrouvé ces nouveaux contours au bout de 2 à 3 semaines. Le résultat définitif peut se faire attendre de 3 à 6 mois après la liposculpture.

« Quels sont les risques d’une liposculpture ? »

Il existe quelques rares cas de complications possibles. Elles vous seront toutes exposées par votre médecin lors de votre première consultation.

« Le résultat de la liposculpture est-il permanent ? »

Les cellules adipeuses éliminées pendant la liposculpture ne reviennent plus.

Après l’âge de la puberté, le nombre de cellules adipeuses est définitif, le corps n’en fabrique plus. Grossir ne signifie donc pas que le nombre de cellules adipeuses s’accroît, mais bien que celles-ci grandissent par un excès de nourriture et/ou par une mauvaise alimentation.

Lorsque vous suivez un régime, ce n’est donc pas le nombre de cellules adipeuses qui se réduit, mais bien leur volume. Le nombre reste inchangé. La conséquence logique est donc qu’il faut les enlever pour qu’elles ne reviennent plus.

Les cellules restantes (90 % des cellules sont éliminés pendant la liposculpture, mais 10 % doivent rester en place afin d’assurer une belle structure de la peau) peuvent à nouveau grandir en raison d’un accroissement du poids, même si c’est devenu plus difficile. Il est donc important de maintenir un style de vie et un régime alimentaire sains.

« Faut-il maigrir avant la liposculpture ? »

Oui et non. L’important est d’avoir un poids stable.

Si vous n’avez que 5 kilos à perdre, il vaudra mieux subir un régime pour obtenir un meilleur résultat.

Si vous devez en perdre 15 ou 20, non. Nous vous recommandons de modérer la perte de poids avant une liposculpture. Si vous maigrissez trop, il est probable que vous en demandiez trop à votre peau et qu’elle ait du mal à se rétracter. Si vous perdez du poids après la liposculpture, la peau restera plus ferme. La liposculpture est le début d’un processus.

De nombreuses personnes ayant tout essayé se sentent hyper motivées après l’intervention.

ZONES TRAITÉES PAR LA LIPOSCULPTURE

  1. Cou (petite zone)
  2. Seins
  3. Partie supérieure du bras
  4. Estomac
  5. Bas-ventre
  6. Hanches
  7. Culotte de cheval (partie latérale des cuisses)
  8. Intérieur cuisses
  9. Partie frontale cuisses
  10. Partie frontale genoux
  11. Intérieur genoux (10 et 11 font une zone normale)
  12. Nuque (petite zone)
  13. Omoplates
  14. Rouleaux dorsaux (en dessous du soutien-gorge)
  15. Rouleaux de la taille
  16. Dessus du coccyx
  17. Fesses
  18. Plis fessiers
  19. Arrière des cuisses
  20. Mollets
  21. Cheville (petite zone)

 

Schéma des zones d'application de la liposculpture

Découvrez la Clinique BeauCare en images